Dis-moi à quoi tu rêves et mon logiciel te dira qui tu es

0

Les rêves en disent long sur une personne et sur sa santé mentale. Un algorithme qui en faciliterait l’analyse pourrait donner un coup de pouce aux psychologues, suggèrent des chercheurs italiens qui ont passé en revue… 24 000 rêves!

Pour ce faire, ils ont utilisé une banque de données publique contenant les récits de ces 24 000 rêves, recueillis dans le cadre de différents projets de recherche. L’algorithme les a ensuite décomposés en éléments plus simples pour en faire ressortir trois caractéristiques: les personnages présents, le type d’interactions et les émotions ressenties. Des points pouvaient alors être attribués pour chacun de ces critères.

Un total anormal pourrait indiquer une certaine détresse mentale: c’est du moins l’hypothèse émise par les chercheurs, explique la revue Science. Par exemple, les rêves d’une adolescente vivant de l’anxiété sociale contiendraient davantage d’émotions négatives. Ceux d’un militaire souffrant de stress post-traumatique auraient un score plus élevé d’interactions agressives.

En supposant qu’un tel algorithme devienne un jour utile pour détecter des stress inconscients, il ne remplacera toutefois pas un thérapeute qui connaît bien le rêveur: lui seul pourrait faire des liens entre ses rêves et sa vie éveillée.


Autres contenus:

La famine accélérée par la COVID-19

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse

Répondre