Un registre de décisions anti-science

0

Ces dernières semaines, d’aucuns se sont émus du fait qu’aux États-Unis, l’administration Trump semblait carrément se concerter pour discréditer le Dr Anthony Fauci. Cette volonté d’amoindrir la place de la science dans les décisions politiques n’a toutefois rien de nouveau… il existe même un registre!

L’organisme militant Union of Concerned Scientists (UCS) met à jour en effet, depuis janvier 2017, un répertoire des moments où l’administration Trump a ignoré ou tenté de museler les scientifiques. L’UCS est un organisme à but non lucratif regroupant 250 membres.

Le registre recense autant les lois adoptées malgré l’avis contraire des scientifiques que les cas de restrictions d’accès public aux données. On y décrit également des refus de financer certains projets pour des raisons politiques, des études stoppées et des publications de rapports annulées.

L’UCS considère que les décisions politiques basées sur la science sont essentielles pour trouver des solutions aux problèmes planétaires. L’association encourage donc les chercheurs à signaler tout incident où l’intégrité de la recherche scientifique est menacée. Et elle est loin d’être la seule: le mois dernier, les 1240 membres de l’Académie américaine des sciences signaient une lettre reprochant à leur gouvernement son « déni de l’expertise scientifique » et l’enjoignant à « restaurer les politiques appuyées sur de la science ». Au contraire de l’UCS, l’Académie est une association qui se tient traditionnellement loin de la controverse.


Autres contenus:

Un lien génétique entre la Polynésie et l’Amérique du Sud

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse

Répondre