Le secret du peuplement de l’Amérique? Les excréments

0

Les scientifiques qui ont récemment confirmé que des humains ont mis le pied en Amérique au moins 1000 ans plus tôt qu’on ne le pensait, y sont arrivés par une méthode plus rare que les ossements: leurs excréments.

Découvertes en 2007 dans les grottes de Paisley en Oregon, ces matières fécales fossilisées sont vieilles de 14 000 ans, selon la datation au carbone 14. L’analyse d’ADN alors réalisée avait déjà indiqué la possible origine humaine de ces excréments, mais certains experts craignaient qu’il ne puisse s’agir d’excréments animaux, contaminés plus tard par des humains de passage.

Des chercheurs ont donc eu l’idée d’évaluer le profil lipidique des excréments, c’est-à-dire leur contenu en gras: celui-ci permet de déterminer l’espèce responsable des crottes. Leurs résultats ont ainsi confirmé l’origine humaine.

Pendant longtemps, les archéologues ont pris pour acquis que les premiers humains à avoir mis le pied en Amérique l’avaient fait il y a 13 000 ans. Il y a toutefois des années qu’on admet désormais que ce qu’on a appelé la culture Clovis a été précédée par d’autres voyageurs, mais les traces de leurs passages restent maigres.


Autres contenus:

Une planète divisée selon sa foi

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse

Répondre