La COVID-19 et ses 197 millions de tweets… en deux semaines

0

De quoi parlent 197 millions de tweets publiés à propos du coronavirus pendant la deuxième quinzaine de mars? En bonne partie d’hôpitaux, de soins de santé, de médecins… et d’une certaine courbe qu’il faut aplatir. Quant au ton, il n’est pas aussi pessimiste qu’on pourrait le croire. 

L’analyse de données, réalisée par une firme américaine de gestion de réseaux sociaux pour entreprises, couvre des tweets publiés entre les 13 et 23 mars, soit avant que la situation ne devienne dramatique à New York.

La firme Sprout Social n’a pas publié de données sur la provenance par pays de ces messages, mais on peut se douter que les Américains forment un bon contingent, considérant que 9% des conversations portaient sur leur système de santé et l’état de leurs hôpitaux. Des nouvelles pas très réjouissantes suivaient avec 7% des conversations consacrées à la propagation du virus: croissance du nombre de cas et cette fameuse courbe. Reste que le sentiment général n’est pas aussi sombre que les sujets traités: si 41% des messages sont négatifs, 31% sont tout de même neutres et 28% sont positifs.

Une tendance qui semblait émerger à la fin de la période, et qui ne pourra que s’accentuer en avril… et en mai: l’économie. C’est-à-dire l’impact qu’aura la pandémie sur l’économie.

Incidemment, pour qui en douterait, avec ce total de 197 millions de tweets, le coronavirus décrochait la palme du sujet le plus populaire pour la période.


Autres contenus:

Nouvelle faille de sécurité chez Zoom

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse

Répondre