Le vieillissement de la population s’accélère au Canada

1

L’écart continue de se creuser entre le nombre d’enfants et le nombre de personnes âgées, révèle Statistique Canada dans une note d’information publiée lundi. Le pays compte donc, aujourd’hui, 106 personnes de 65 ans et plus pour 100 enfants âgés de 0 à 14 ans. Il y a une trentaine d’année, le ratio était plus qu’inversé, avec deux fois plus de jeunes enfants que d’aînés.

Selon Statistique Canada, le faible taux de natalité est la principale raison permettant d’expliquer ce vieillissement de la population du pays.

À compter de 2011, première année où les générations issues du baby-boom ont commencé à atteindre leur 65e anniversaire, la croissance du nombre d’aînés canadiens s’est accélérée. Selon les estimations provisoires, 17,2% de la population du Canada était âgée de 65 ans et plus au 1er juillet 2018, comparativement à 14,4% au 1er juillet 2011, indique l’agence fédérale.

La proportion d’aînés va d’ailleurs continuer de croître, mentionne-t-on, à mesure que les baby boomers atteindront l’âge de la retraite.

Parallèlement, il ne faut pas chercher la relève du côté des deux provinces les plus populeuses du Canada, soit le Québec et l’Ontario, mais plutôt dans les Prairies et les territoires, soutient la note d’information. Si les proportions entre aînés et jeunes varient largement d’une région du pays à une autre, souvent en raison des migrations internes, c’est donc dans le « centre » et le nord du pays que l’on compte le plus de jeunes. Inversement, ce sont les provinces atlantiques qui accueillent les plus fortes proportions de personnes âgées, indique encore Statistique Canada.

Les décideurs politiques, forcés de compenser un éventuel manque à gagner en matière de finances publiques, les personnes âgées quittant le marché de l’emploi et nécessitant des contributions publiques plus élevées pour défrayer les coûts des soins de santé offerts à la population vieillissante, pourront tout de même se consoler en apprenant que le Canada demeure l’un des pays du G7 comportant la plus faible proportion d’aînés au sein de sa population.

Selon Statistique Canada, en effet, avec 17,2% de personnes âgées, le Canada est plus « jeune » que le Japon (28%), l’Italie (23%), l’Allemagne (21%), la France (20%) et le Royaume-Uni (18%). Seuls les États-Unis, avec une forte immigration entraînant bien souvent une hausse du taux de natalité, comptent moins d’aînés que le Canada, toutes proportions gardées, avec 15% de leur population ayant atteint l’âge de la retraite.


Autres contenus:

Non, la roue n’a pas été inventée avant le mur

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Un commentaire

  1. Pingback: Le vieillissement: un marché pour les pseudosciences

Répondre