Y a-t-il eu de la vie souterraine sur Mars?

2

Une nouvelle étude révèle l’existence de preuves selon lesquelles Mars a déjà probablement disposé d’amplement d’énergie chimique pour que des microbes puissent vivre sous sa surface.

« Nous avons démontré, en s’appuyant sur des calculs physiques et chimiques de base, que l’ancien sous-sol martien disposait sans doute de suffisamment d’hydrogène dissous pour alimenter une biosphère souterraine planétaire », affirme Jesse Tarnas, étudiant aux cycles supérieurs de l’Université Brown, et principal auteur d’une étude publiée dans Earth and Planetary Science Letters.

« Les conditions de cette zone habitable auraient été similaires à celles sur Terre, là où la vie souterraine existe. »

La Terre abrite des écosystèmes microbiens souterrains. Sans lumière du soleil, ces microbes retirent bien souvent leur énergie en absorbant des électrons à partir de molécules se trouvant dans leur environnement. L’hydrogène moléculaire dissous est un bon donneur d’électrons et alimente ce genre de microbes sur notre planète.

La nouvelle étude démontre que la radiolyse, un processus lors duquel la radiation scinde des molécules d’eau en leurs composantes, hydrogène et oxygène, aurait créé amplement d’hydrogène dans l’ancien sous-sol martien. Les chercheurs estiment que les concentrations d’hydrogène dans la croûte martienne, il y a environ 4 milliards d’années, auraient avoisiné les concentrations qui alimentent aujourd’hui un très grand nombre de microbes sur Terre.

Les conclusions de l’étude ne signifient pas que la vie a définitivement existé sur Mars, à l’époque, mais portent à croire que si la vie est effectivement apparue sur la planète rouge, le sous-sol martien possédait les ingrédients essentiels pour l’alimenter pendant des centaines de millions d’années. Les travaux ont également des implications pour le futur de l’exploration martienne, puisque les lieux où le sous-sol est exposé à l’air libre pourraient être de bons endroits où chercher des traces d’anciennes formes de vie.

Aller sous terre

Depuis la découverte, il y a plusieurs décennies, d’anciens canaux et de sites de lacs asséchés sur Mars, les scientifiques rêvent à la possibilité que la planète rouge eut autrefois abrité la vie. Mais si les preuves de l’ancienne présence d’eau sont impossibles à nier, impossible de savoir pendant combien de temps cette eau a circulé à la surface de Mars.

Les meilleurs modèles climatiques pour le début de l’existence de Mars évoquent des températures dépassant à peine le point de congélation, ce qui pourrait signifier que les moments où l’eau aurait coulé à la surface auraient été brefs. Il ne s’agit pas là du meilleur scénario pour que la vie survive pendant longtemps à la surface, et certains chercheurs croient qu’il y a davantage de chances de trouver de la vie sous terre.

Après avoir combiné plusieurs analyses, les chercheurs ont conclu que Mars possédait vraisemblablement une zone souterraine habitable de plusieurs kilomètres d’épaisseur. Zone qui aurait perduré pendant plusieurs centaines de millions d’années, croient les scientifiques.


Autres contenus:

Sautiller sur un astéroïde

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

2 commentaires

  1. Pingback: La lettre perdue de Galilée

  2. Pingback: La découverte du « Goblin » vient redéfinir notre système solaire

Répondre