Le four 3 en 1 de Panasonic, la cuisson à toute vapeur

0

Jamais ce journaliste n’a vu un four micro-ondes lui indiquer clairement qu’il fallait lire attentivement un manuel d’instructions avant de penser à réchauffer ne serait-ce que le café du matin.

Voilà pourtant ce qui apparaît sur l’écran du four micro-ondes 3 en 1 de Panasonic, justement livré avec un imposant guide d’utilisation et un livre de recettes. Après tout, comme son nom l’indique, l’appareil est bien sûr un four micro-ondes, mais peut aussi faire office de gril, voire de méthode de cuisson à la vapeur.

Incidemment, si l’appareil n’est pas particulièrement plus volumineux qu’un four micro-ondes traditionnel, certains aspects sont néanmoins différents. Fini le plateau tournant sur lequel sont installés les aliments à réchauffer: plutôt que d’être émises du côté, les ondes proviennent du fond du four, ce qui permet d’éviter d’avoir besoin de faire pivoter les aliments.

Dans le four, on trouve aussi une grille surélevée et une plaque de cuisson, deux éléments qui serviront, justement, à utiliser les modes de cuisson « alternatifs » – ou supplémentaires, plutôt. Dans le bas de l’appareil, sous la zone de cuisson, se trouve enfin un réservoir pour y placer l’eau destinée à la cuisson à la vapeur, et un autre permettant d’y recueillir le trop-plein d’eau et la condensation.

Et donc, fonctionne-t-il bien, ce four 3 en 1 Panasonic? L’appareil remplit parfaitement bien les fonctionnalités d’un four à micro-ondes traditionnel. La puissance de 1000 W permet de réchauffer ou cuire des aliments rapidement.

Quant au reste, hé bien, c’est un peu là que les choses se compliquent. Les ingénieurs de chez Panasonic ont certainement travaillé d’arrache-pied pour intégrer un gril, une étuveuse, voire même un grille-pain à l’intérieur d’un micro-ondes, et pour rendre le tour relativement simple d’utilisation. Il faudra certes consacrer un certain temps à tenter de comprendre le sens des pictogrammes remplaçant des boutons, tel Marche ou Arrêt, dont la signification est évidente, mais peut-être faut-il blâmer la norme ISO, responsable de la création d’images « universelles », plutôt que les gens de chez Panasonic.

Autrement, l’appareil est effectivement capable de faire griller des aliments, voire d’en cuire à la vapeur. Le hic, c’est que ces différents processus prennent du temps. Beaucoup de temps. Il est normal qu’une cuisson à la vapeur soit lente. Mais en ce qui concerne le gril et la possibilité de faire griller du pain (on a même droit à la fonction grilled cheese!), on en vient à se demander si cela vaut la peine d’attendre 30 minutes que des côtelettes soient prêtes, par exemple, plutôt que de franchir la très courte distance nous séparant de la cuisinière et des ses ronds où il sera possible de faire cuire la même viande bien plus rapidement.

Voilà un peu le dilemme représenté par ce four 3 en 1. Si votre cuisine est minuscule, ou si vous désirez sauver de l’espace de comptoir – et si vous avec 500$ sous la main, soit le prix demandé chez Brault et Martineau -, ce four vapeur de Panasonic pourrait tout à fait vous convenir.

Pour les autres, hé bien, il existe quantité d’alternatives moins chères et potentiellement plus efficaces.


En complément:

https://www.pieuvre.ca/2018/03/08/les-horloges-europeennes-ralenties-par-un-probleme-electrique/

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre