Montréal, une ville aux commerces toujours plus francophones

0

Le français continue de gagner en importance dans l’affichage commercial à Montréal; voilà l’une des conclusions de l’étude publiée jeudi par l’Office québécois de la langue française (OQLF).

Selon le document, les compagnies ayant pignon sur rue et celles installées dans des centres commerciaux sont ainsi plus nombreuses à se conformer aux exigences de l’affichage commercial dans la langue de Molière, tel que stipulé dans la Charte de la langue française.

Depuis 2010, les entreprises situées dans un centre commercial sont celles dont le taux de conformité a connu les hausses les plus importantes, et ce, en ce qui concerne autant l’affichage général (de 64% à 78%) que le nom d’entreprise affiché (de 79% à 88%) et les messages affichés (à l’exclusion du nom) dans la vitrine ou sur un support externe placé près de l’entreprise (de 78% à 86%), lit-on dans le communiqué transmis par l’OQLF.

« Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette augmentation du taux de conformité, notamment les nouvelles dispositions réglementaires relatives à l’affichage des marques de commerce et les efforts continus en matière d’aménagement linguistique et d’affichage commercial déployés au cours des dernières années, qu’il s’agisse d’actions liées à l’application des dispositions de la Charte de la langue française ou de campagnes d’information ou de sensibilisation réalisées par des acteurs du milieu. »

« Les progrès notables que cette étude nous révèle quant à la conformité de l’affichage public au regard des exigences de la Charte de la langue française nous encouragent à maintenir nos efforts afin que cette tendance favorable se poursuive », a de son côté indiqué Robert Vézina, PDG de l’OQLF.

Sur l’ensemble de l’île de Montréal, le taux de conformité de l’affichage public général se situe à près de 78%, une augmentation par rapport à 2010 (72%), mentionne l’Office dans son étude.

Dans les centres commerciaux, les marques de commerce seraient par ailleurs largement plus conformes à la Charte, avec un taux de conformité passé de 56 à 86% de 2010 à 2017.


En complément:

Le christianisme en Islande provoqué par une éruption volcanique

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre