Les trésors marins de Blue Planet II

1

Si la majeure partie des fonds marins demeure encore inexplorée, on en sait aujourd’hui un peu plus sur les profondeurs insondables, et les mystérieuses créatures qu’elles abritent, grâce à la série Blue Planet II.

L’eau occupe 70% de la surface du globe. Pourtant, on en connaît moins sur les fonds marins que sur le sol de la Lune. Profitant des avancées technologiques ayant vu le jour depuis la sortie de Blue Planet il y a un peu plus de quinze ans, les artisans de l’Unité d’histoire naturelle de la BBC plongent à des profondeurs jusqu’ici inexplorées, et lèvent le voile sur la vie aquatique comme jamais auparavant avec Blue Planet II, l’un des plus beaux documentaires naturalistes jamais réalisés.

La pochette du coffret

Quatre ans, 125 expéditions dans 39 pays différents et plus de 6 000 heures de plongée : voilà le travail colossal qui a été requis pour produire Blue Planet II. À travers ses sept épisodes, la série documentaire explore les mers et les océans de notre planète, des Tropiques à l’Antarctique en passant par la Grande barrière de corail, afin de présenter les multiples facettes de la vie aquatique, qu’elle évolue sur les côtes, à la surface, ou à des profondeurs insondables.

En plus de caméras se trouvant toujours au bon endroit au bon moment pour capturer les comportements spontanés des animaux, Blue Planet II utilise tous les trucs du cinéma pour créer des images d’une beauté à couper le souffle. Comme les profondeurs marines ont des airs de parenté avec l’espace, les paysages présentés ici frôlent souvent la science-fiction, et les créatures peuplant le fond des mers offrent une symphonie de couleurs et de textures aussi fascinantes que répugnantes.

Image tirée du documentaire

En dehors de ses images grandioses, Blue Planet II est également très instructif. Saviez-vous qu’il neige parfois sous l’eau, ou qu’une chaîne de montagnes sous-marine parcourt la moitié du globe? Sir David Attenborough assume la narration de sa voix posée et distinguée, et la musique de Hans Zimmer vient ponctuer certaines séquences, mais on apprécie la façon dont le montage audio laisse toujours prédominer les sons d’ambiance et les bruits des animaux.

Le coffret Blue Planet II contient les sept épisodes d’une heure chacun sur trois disques au format Blu-ray. Plutôt que de présenter du matériel supplémentaire conventionnel, les dix dernières minutes de chaque épisode sont consacrées aux techniques utilisées par l’équipe de tournage et aux défis rencontrés. Ceux et celles qui possèdent un équipement Ultra-HD seront heureux d’apprendre qu’une édition 4K est également disponible.

Avec Blue Planet II, les artisans de la BBC Earth réussissent, encore une fois, à nous transmettre leur passion pour le monde mystérieux, merveilleux et magique dans lequel nous vivons.

9/10

Blue Planet II

Avec : Sir David Attenborough

Durée : 350 minutes

Format : Blu-ray (3 disques)

Langue : Anglais seulement


En complément:

Fermer la boucle (temporelle), avec Doctor Who: Twice Upon A Time

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique Blue Planet II - Patrick Robert

Répondre