Le beau cadeau design des Éditions Hurtubise

0

Il y a beaux livres, et il y a beaux livres. Et aux Éditions Hurtubise, on a décidé de donner le grand coup et de faire mentir l’adage voulant que ces beaux livres soient condamnés à prendre la poussière sur une table de salon – ou dans les étages inférieurs des bibliothèques… bref, à être beaux plutôt qu’utiles. Voilà pourquoi on publiait récemment Tout sur le design – Style et fonctionnalisme, un ouvrage massif s’intéressant à cet aspect omniprésent de notre vie en société.

Difficile – voire impossible -, bien entendu, de réduire le phénomène du design à un seul livre, aussi volumineux soit-il. Même en ne débutant des recherches qu’à l’aube de la révolution industrielle, force est d’admettre que le foisonnement d’idées, de courants de pensée, d’inspirations, et de transformations économiques, sociale, géopolitiques et religieuses ayant influencé, guidé et parfois contraint la notion de design pourrait donner le tournis.

Car dans notre société de consommation, la quasi-totalité des objets achetés ici ou ailleurs ont fait l’objet d’une conception, que celle-ci ait eu lieu en atelier, en usine, ou sur le coin d’une table (elle aussi forcément conçue quelque part). Et donc, parler du design revient à parler de sculpture, de dessin, de génie, de peinture, d’usinage, mais aussi de marketing! Car sans marketing, sans mise en marché, sans idée derrière l’objet, celui-ci n’est rien. Et grâce à lui, l’objet dépasse son statut de bien de consommation. Il devient parfois oeuvre d’art, icone d’un mouvement, symbole d’une génération.

Et comme bien d’autres courants de mode, son attrait acquiert parfois des caractéristiques cycliques. Le livre compte justement, vers sa fin, toute une section intitulée Le rétro moderne. À l’image de ces meubles, de ces bureaux, de ces fauteuils dont les courbes remontent parfois jusqu’aux années 1930, et dont les copies se vendent aujourd’hui à des prix ahurissants. De ces concepts supposément novateurs déclinés en mélamine et en contreplaqué chez IKEA, mais qui s’inspirent souvent des années 1970. Meubles et accessoires IKEA qui, d’ailleurs, ont eux aussi fait l’objet d’un design méticuleux… y compris lorsqu’est venu le temps d’en faire entrer précisément les pièces dans des boîtes.

Il est peut-être risqué de parler de « Bible » du design. Car il y en a fort probablement encore plus long à dire sur le sujet. Mais les Éditions Hurtubise ont produit, avec Tout sur le design – Style et fonctionnalisme, un ouvrage qui peut certainement prétendre à tendre vers un équilibre entre la taille, la complexité et la facilité de consultation. Pour l’amateur de belles choses, ce livre saura passionner autant qu’informer. À se procurer.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre