Une saison 2016 positive pour BIXI

0

Hugo Prévost

L’humeur est au beau fixe chez BIXI, alors que pour la première saison passée sous les couleurs du nouveau commanditaire Manuvie, on s’enorgueillit d’une hausse de 16% des déplacements par rapport à 2015.

Nouvelle application mobile, locations gratuites les dimanches, projet pilote avec la carte OPUS… BIXI a mis les bouchées doubles pour faire oublier la morosité et l’incertitude d’un financement précaire les années précédentes, et le pari semble avoir été remporté.

« La saison 2016 de BIXI a été excellente et les citoyens ont été encore plus nombreux à profiter du service. Le nombre d’achats membres et courte durée a augmenté de plus de 49 % et le nombre de clients différents de 29 %, comparativement à 2015. Un record de près de 31 000 déplacements journaliers a également été atteint le 31 juillet 2016 lors d’un dimanche BIXI gratuit offert par Manuvie, journée visant à faire découvrir le service BIXI », a déclaré Marie Elaine Farley, présidente de BIXI Montréal, dans une annonce transmise par voie de communiqué.

Au total, on dénombre quelque 4,1 millions de déplacements pour les sept mois de la saison 2016, soit une moyenne d’un peu plus de 19 000 déplacements par jour. Sans grande surprise, ce sont les stations des quartiers centraux qui ont suscité le plus d’activité, soit au centre-ville, ou encore sur le Plateau Mont-Royal, à proximité des stations de métro.

La dernière année a également permis d’augmenter considérablement le nombre d’abonnements (près de 40 000, soit 11% d’augmentation par rapport à l’an dernier), mais surtout les locations de courte durée, qui ont bondi de 55% pour atteindre près de 400 000 transactions.

« Les Montréalais et les touristes ont bien accueilli BIXI cette année. Le bilan 2016 en témoigne : ils ont augmenté leur niveau d’activité physique et réduit leur empreinte environnementale, indique Richard Payette, chef de la direction, Manuvie Québec.

L’un des changements les plus significatifs apportés au fonctionnement du service BIXI est sans doute la possibilité de louer un vélo via des applications mobiles, qu’il s’agisse de l’application officielle du service ou de Transit, qui rassemble les différents moyens de transport offerts entre autres à Montréal. Est-il à dire que BIXI adoptera progressivement le mode de fonctionnement de Communauto et Car2Go, où il est possible de réserver un véhicule à l’avance via un service web et ainsi éviter de se retrouver devant une station vide, comme cela se produit trop souvent dans le cas de BIXI? Il a fort à parier qu’une réponse à cette question commencera à se dégager en 2017, alors que BIXI et Manuvie poursuivront leur collaboration.

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre