Pirates et conservateurs à égalité en Islande

0

René-Maxime Parent

Au moment où le Independance Party et le Pirate Party arrivent à égalité, le nouveau parti libéral Viðreisn gagne en popularité, rapporte Reykjavik Grapevine le 23 septembre.

Selon les résultats du dernier sondage Market and Media Research, les conservateurs de l’Independance Party et le Pirate Party obtiennent chacun 22.7% des intentions de vote. Une égalité qui traduit une augmentation du support aux Pirates, qui ont obtenu 22, 4 % contre 24, 6 % pour les conservateurs, dont la popularité à diminuée. À quelques pourcentages près, ces deux partis demeurent en tête des sondages depuis le mois de mars 2016.

Un autre sondage Gallup publié par Reykjavik Grapevine le 16 septembre, conduit du 31 août au 14 septembre, donne des résultats similaires. Les conservateurs obtiennent 25, 5 % des intentions de vote contre 23, 1 % pour les Pirates.

Les autres partis demeurent à l’écart par une dizaine de pourcentages en maintenant leur ordre d’un sondage à l’autre : Left-Greens, Progressive Party, Social Democrats et Bright Future.

Cependant, un nouveau parti libéral créé le 24 mai 2016 change la donne. Viðreisn occupe la quatrième place dans les intentions de vote. Le sondage de Market and Media Research marque une augmentation des intentions de vote de 8, 8 % à 11, 5 %, et le sondage Gallup marque 12, 2 % de support.

La plateforme du Pirate Party prône la démocratie directe, la transparence, la défense des droits civils, les droits à l’autodétermination, l’accès à l’information et la responsabilisation sociale en se référant au code d’éthique d’un mouvement international.

Ces valeurs semblent reprises par le parti Viðreisn sur son site, à la différence qu’on y ajoute le libéralisme et l’égalité. Le parti présente une plateforme adaptée à l’Islande. Le chef, Benedikt Jóhannesson provient de l’Independance Party qu’il a quitté en 2014.

Les élections ont lieu le 29 octobre.

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Répondre