FIFA – Le sublime de Kyoto au 17e siècle

0

Cindy Leclair

Pour quiconque a déjà visité le Japon, ou qui est familier avec l’esthétique japonaise, le film Katsura Rikyu dévoilera quelques-uns des secrets architecturaux chers à ce peuple.

Le néophyte sera par contre un peu déstabilisé par la recherche du détail japonais. Au cours de ce documentaire d’environ une heure, on nous présente la villa impérial Katsura Rikyu (palais isolé de Katsura ou arbre en français), nommée selon la légende disant qu’un arbre de Judée serait planté sur la lune et qu’on ne pourrait l’en déraciner. Ce complexe de maisons traditionnelles est entouré d’un merveilleux jardin zen datant de la période Edo.

Chaque partie de la construction, du jardin et de l’étang est expliqué par différents spécialistes de la tradition japonaise, et ce, jusque dans ses moindres détails. La caméra nous invite à une ballade dans ce merveilleux complexe où la nature paysagée et les constructions se complètent et se mettent en valeur, visite notons-le, qui est normalement interdite au grand public et a été filmé en partie la nuit pour la première fois de son histoire.

On apprendra par exemple que la villa est dédiée à l’observation de la lune, peu importe sa position dans le ciel. À différents moments de la nuit on peut donc voir la lune reflétée dans une fontaine, dans l’étang ou à travers la forêt, dans le but d’inspirer souverains et poètes. Une terrasse, katsuramidai, est même réservée à son observation et a été construite sans remparts pour ne pas entraver son observation.

Katsura Rikyu est une chance unique d’entrer dans l’univers intime et secret de la culture japonaise.

Ce documentaire de Kazumasa Hibino et Harue Teshima est présenté au FIFA de Montréal. Ce festival est en cours jusqu’au 28 mars 2010.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre