Navigation : Danse

Danse
0

Xenos, le dernier solo dansé d’Akram Khan pour dénoncer la guerre

Rares sont les historiens qui se sont penchés sur les très nombreux soldats indiens qui ont combattu sous le drapeau britannique durant la Première Guerre mondiale. Pour leur rendre hommage, et comme symboles de tous les oubliés de toutes les guerres, Akram Khan se met en scène dans Xenos, dans le cadre ce qui est peut-être son dernier solo dansé.

Danse
0

Cendrillon et Prokofiev, l’union de la danse et de la musique

L’histoire d’amour du conte de Cendrillon conserve toujours un pouvoir d’émerveillement, sans doute accentué lorsqu’elle est représentée dans un ballet classique auquel participent trois troupes de tous jeunes danseurs et danseuses revêtus de beaux costumes très soignés. C’est ce que produit la compagnie Ballet Ouest de Montréal en proposant un spectacle intitulé Ella qui reprend l’histoire de Cendrillon sur la superbe musique aux accents tragiques de Serge Prokofiev.

À la une
1

Danse – Le cycle éternel de The Great Tamer

La dernière création de Dimitris Papaioannou est à l’Usine C pour quelques jours à peine. Le créateur a d’abord été reconnu comme peintre et bédéiste, mais ce sont ses mises en scènes de performances vivantes qui ont fait voyager son nom aux quatre coins du globe. Si on ne peut généralement pas nier les origines en art visuel de Papaioannou dans les choix scénique qu’il propose, The Great Tamer est parsemé de références créatives; une véritable visite au musée.

Danse
0

Participation publique et femme-objet au Wilder

Le public des spectacles de Tangente se doit d’aimer les arts expérimentaux. MEATmarket + (trans)FIGURation, de Dana Dugan, et Forêt, d’Élian Mata, se situent tout à fait dans la mouvance des arts contemporains de la scène, quelque part entre danse, théâtre, installation et performance. S’ajoute ensuite, dans le cas de Dana Dugan, la vidéo et les arts circassiens, sans oublier la contribution active des spectateurs.

Danse
0

Le métissage de Grupo Corpo de retour à Montréal

Du fait de sa population bigarrée d’origines diverses, le Brésil bénéficie de multiples influences culturelles et religieuses: Autochtones, Portugais, Africains, à quoi s’ajoutent les immigrants du monde entier qui ont peuplé le pays jusqu’à aujourd’hui. Rodrigo Pederneiras sait tirer parti de toutes ces empreintes comme chorégraphe de l’extraordinaire troupe Grupo Corpo, de retour à Montréal pour un programme double dans le cadre de Danse Danse.

Danse
1

Le silence des choses présentes, là où musique et danse s’unissent

Eduardo Ruiz Vergara est un artiste généreux. Dans El Silencio de las cosas presentes, « le silence des choses présentes », il aspire à ce que les deux musiciens, les danseurs (lui et deux danseuses) et surtout le public parviennent à donner toute leur présence dans le moment qu’il leur fait vivre.

Danse
1

Rubberbandance expose sa créativité avec « Vraiment doucement »

Le chorégraphe Victor Quijada, fondateur du groupe Rubberbandance, n’est pas du genre à se limiter dans ses ambitions artistiques. Bien au contraire. Et les dix membres de sa troupe de jeunes danseurs incroyablement talentueux – auxquels s’associent deux musiciens live et un éclairagiste qui fait tout le décor du magnifique spectacle Vraiment doucement donné dans le cadre de Danse Danse – font honneur à sa créativité débordante.

1 2 3 7