Les milléniaux, la génération la plus solitaire?

0

Les milléniaux ont beau être bien souvent branchés sur les médias sociaux, ils formeraient la génération qui éprouve le plus un sentiment de solitude. Cette conclusion découle d’une enquête réalisée l’été dernier par YouGov, où les membres de cette génération se sentiraient plus seuls que les membres de la génération X ou les Baby Boomers.

Selon les résultats du coup de sonde, 30% des milléniaux affirment se sentir « toujours » ou « souvent » seuls, comparativement à 20% des membres de la génération X, et à 15% des boomers.

Les milléniaux sont également plus nombreux à signaler qu’il n’ont pas de connaissances (25%), pas d’amis (22%), pas d’amis proches (27%), et pas de meilleur ami (30%).

Cependant, une majorité des membres de cette génération (70%) affirment avoir au moins un meilleur ami. Près de la moitié des répondants (49%) mentionnent également qu’ils possèdent entre un et quatre « amis proches ».

Le coup de sonde réalisé par YouGov ne s’est pas penché sur les raisons de ce sentiment de solitude, mais de précédentes études indiquent que l’utilisation des médias sociaux et du web pourrait être un facteur déterminant dans cette situation.

Des travaux réalisés par l’Université de Pennsylvanie ont mis au jour un lien entre l’utilisation des médias sociaux et la diminution du bien-être. La responsable de cette étude, la psychologue Melissa G. Hunt, a soutenu que « la diminution de l’utilisation des médias sociaux entraîne une diminution de la dépression et du sentiment de solitude ».

Cette utilisation excessive des médias sociaux pourrait être l’une des raisons pour lesquelles certains Américains se sentent isolés.

Environ le tiers des Américains (31%) disent trouver difficile de se faire des amis. La raison la plus répandue? La timidité, évoquée dans 53% des cas. Environ 27% de ceux qui trouvent difficile de se faire des amis affirment « ne pas avoir l’impression qu’ils ont besoin d’amis ». Une proportion similaire (26%) disent ne pas avoir de loisirs ou d’intérêts qui peuvent faciliter la naissance d’amitiés.

Mais malgré ces obstacles, il est encore possible de se lier d’amitié. Environ 4 Américains sur 10 disent s’être fait un nouvel ami au cours des six derniers mois. Même la génération la plus « solitaire », les milléniaux, s’est fait des amis dans une proportion similaire (38%).

Le sondage de YouGov porte sur les avis de 1254 adultes américains, interrogés au début de juillet.


Autres contenus:

La préhistoire, oui, mais avec un bon verre de lait

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre