1,3 milliards de personnes vivent dans une « pauvreté multidimensionnelle »

0

Les inégalités entre les économies industrialisées et les pays toujours en développement, ainsi qu’entre les riches et les pauvres, existent toujours, et touchent quelque 1,3 milliard de personnes, selon un nouveau rapport des Nations unies publié jeudi.

« L’indice mondial de pauvreté multidimensionnelle (IPM) 2019 du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) montre que, dans les 101 pays étudiés – 31 à faible revenu, 68 à revenu moyen et deux à revenu élevé – 1,3 milliard de personnes sont « multidimensionnellement pauvres » et les enfants représentent plus de la moitié d’entre elles », mentionne ainsi le rapport en question.

Selon l’ONU, cette pauvreté multidimensionnelle ne dépend pas uniquement du revenu, mais plutôt de divers indicateurs, y compris l’état de santé, les conditions de travail, ainsi que les risques de violence.

Tous les membres des ménages sont ainsi classés comme étant pauvres ou non pauvres en fonction du nombre de privations subies. Ces données sont ensuite réunies pour calculer la mesure nationale de la pauvreté.

« Une action contre la pauvreté est nécessaire dans toutes les régions en développement », indique ainsi le rapport du PNUD, qui note que l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud abritaient la plus grande proportion de pauvres (environ 84,5%).

De fait, le niveau d’égalité est considéré comme « massif » dans ces régions:  en Afrique subsaharienne, il varie de 6,3% en Afrique du Sud à 91,9% au Soudan du Sud. La disparité en Asie du Sud va de 0,8% aux Maldives à 55,9% en Afghanistan, mentionne encore le rapport.

Les enfants durement touchés

Parmi le 1,3 milliard de personnes jugées pauvres, plus de la moitié, soit environ 663 d’individus, sont des enfants, et environ le tiers des personnes pauvres (428 millions de personnes) ont moins de 10 ans.

Quelque 85% de ces enfants vivent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Le Burkina Faso, l’Éthiopie, le Niger, le Soudan du Sud et le Tchad sont particulièrement touchés par ce phénomène de pauvreté infantile.


Autres contenus:

La crise du logement sera permanente, met en garde une étude

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre