Forte hausse du nombre de crimes haineux au pays

1

Le nombre de crimes haineux rapportés au pays a bondi de près de 50% au pays, selon les données publiées mardi par Statistique Canada, qui concernent l’année 2017.

Ainsi, quelque 2073 cas ont été signalés par la police au cours de cette année, soit une hausse de 47%. Parmi l’ensemble des gestes haineux signalés aux forces de l’ordre, les crimes liés à la religion représentent environ la moitié de la hausse enregistrée il y a deux ans. La haine démontrée envers une race ou une origine ethnique représente environ l’autre moitié de cette croissance signalée aux autorités.

Au total, indique Statistique Canada, 664 crimes haineux supplémentaires ont été rapportés par rapport à 2016.

Les crimes haineux représentaient ainsi moins de 0,1% des près de 1,9 million de crimes déclarés par la police en 2017 (à l’exclusion des délits de la route).

« De 2016 à 2017, le nombre de crimes motivés par la haine à l’égard d’une race ou d’une origine ethnique et déclarés par la police s’est accru de 32 %, passant de 666 à 878. Cette croissance découle en grande partie de la hausse du nombre de crimes haineux ciblant les Noirs (+107 affaires) de même que les Arabes et les Asiatiques de l’Ouest (+30 affaires). Les crimes haineux ciblant la population noire sont demeurés l’un des types de crimes haineux les plus répandus (16 % de tous les crimes haineux) », lit-on dans la note d’information publiée par Statistique Canada.

À travers le pays, la majeure partie de l’augmentation des crimes rapportés l’ont été dans la région de Toronto (+229 affaires) et Montréal (+117 affaires). Dans la Ville Reine, on rapporte surtout des crimes contre les populations musulmane, noire et juive, tandis qu’à Montréal, on parle surtout de crimes contre les musulmans, les arabes et les Asiatiques.

Au Québec, le nombre de crimes haineux contre les musulmans a presque triplé pour passer de 41 en 2016 à 117 en 2017, et qui comprenaient la fusillade survenue en janvier au Centre culturel islamique de Québec. À la suite de cette affaire, le nombre de crimes haineux perpétrés contre les musulmans et déclarés par la police a atteint un sommet en février pour représenter 26% des affaires ayant ciblé les musulmans et ayant été déclarées par la police au cours de l’année au Québec, indique encore Statistique Canada.


Autres contenus:

Trump est encore « trop près » des suprématistes blancs

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme. Hugo est également membre de l'équipe éditoriale de Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Les Américains, très critiques des politiciens... américains - Pieuvre.ca

Répondre