Navigation : vieillissement du cerveau

Comme si on n’avait déjà pas assez de motifs d’inquiétudes à cause de notre tendance à écourter nos nuits, voilà que des chercheurs en ajoutent un autre: l’Alzheimer.