Navigation : uber

Des entreprises qui « déjouent les cadres légaux » en place pour s’assurer la mainmise sur les marchés; des employés qui, sous couvert d’une « liberté » d’emploi, obtiennent des conditions de travail inférieures à celles des entreprises traditionnelles… Dans une nouvelle note d’information, l’IRIS, l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques, met à mal l’image d’audace et d’innovation des compagnies Uber et autres acteurs du capitalisme de plateforme.

En misant un peu trop sur la formule du duo improbable et pas assez sur son scénario, le film Stuber, disponible cette semaine en 4K, Blu-ray et DVD, propose une comédie oubliable, qui prend parfois les allures d’une infopub pour la compagnie Uber.

Si l’arrivée des services de transport s’appuyant sur des applications mobiles, comme Uber et Lyft, est associée au retrait des rues de conducteurs moins capables, de multiplier les opportunités d’emploi et d’offrir davantage d’options en matière de déplacements, on lui associe également une hausse de la congestion routière et une multiplication des morts sur les routes.

La plateforme Uber qui met en relation des chauffeurs de VTC et des particuliers fournit un service relevant du secteur des transports, a déclaré jeudi l’avocat général auprès de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), infligeant un revers à la société californienne.

Les jours passent et les annonces en matière de transport autonomes se ressemblent un peu; après Ford, mardi, qui a fait savoir qu’il lancerait une gamme de voitures automatiques destinées à la location en libre-service, voilà que le Groupe Volvo annonce une alliance de 300 millions $ US avec Uber pour développer lui aussi ce genre de véhicules.

La Commission européenne a exhorté jeudi les pays de l’UE « à saisir les opportunités » offertes par les nouvelles plate-formes de l’économie collaborative, tel Uber ou Airbnb, qui ont ébranlé des secteurs économiques comme le transport ou l’hébergement de nombreux États membres.

Les activités internationales d’Uber, la société américaine de services de voiture avec chauffeur, ont accusé une perte de 237 millions $ US en 2014 contre -31,9 millions $ US l’année précédente, un creusement qui s’explique par le développement de l’entreprise à travers le monde.

Le premier ministre français Manuel Valls a promis mardi à des représentants des taxis de renforcer les contrôles contre les chauffeurs ne respectant pas la loi et de nommer un médiateur chargé d’assurer une concurrence saine entre taxis et voitures de tourisme avec chauffeur (VTC).