Navigation : trauma

Un Québécois sur six serait susceptible de souffrir d’anxiété ou de stress post-traumatique lié à la pandémie, contre un Canadien sur quatre. Cette différence pourrait être liée à une plus grande sensibilité à la désinformation et aux théories du complot à l’extérieur du Québec.