Navigation : sécession

En tandem avec son homologue russe, le président Donald Trump a tweeté le 22 décembre qu’il était en faveur de renforcer et d’accroître la capacité des États-Unis en matière d’armement nucléaire. En parallèle, un citoyen russe pilote le mouvement indépendantiste californien, d’après le quotidien catalan La Vanguardia du 10 décembre.

« Vive la Catalogne libre! »: l’indépendantiste Carles Puigdemont a salué ainsi son investiture dimanche soir comme président de cette région qu’il a promis de mener vers l’indépendance de l’Espagne en 2017.