Navigation : red sparrow

Cinéma / Télévision Une femme tient une arme à feu.
0

Anna: regarde-moi sans rire

Ça y est, le réputé cinéaste du peuple Luc Besson a officiellement touché le fond. Pas seulement au niveau personnel, petite référence à ses déboires juridiques, mais au niveau artistique, si on peut vraiment lui accorder ce prestige, avec ce Anna, production minable et risible qui assomme par son incapacité à se tenir debout, n’en déplaise à son héroïne indestructible qui croit encourager le féminisme, mais ne fait qu’étendre les problèmes misogynes de son créateur. En gros, un navet pur et dur qui a bien failli ne jamais se rendre sur nos écrans.

Cinéma / Télévision
1

Red Sparrow, quand Jennifer Lawrence joue à l’espionne

À Moscou, la ballerine Dominika Egorova est forcée de se tourner vers le monde secret et violent de l’espionnage après s’être cassé la jambe sur scène. Macabrement poussée vers les services de renseignement par son oncle, directeur adjoint du SVR – les renseignements extérieurs russes -, la jeune femme se retrouvera coincée dans une sombre histoire d’agents doubles qui n’est hélas pas à la hauteur des classiques du genre.