Navigation : protection du climat

Quelques érables peuvent-ils vraiment compenser les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’un voyage en avion? La réponse est oui: la captation, puis la séquestration du CO2 par les arbres est, de toutes les stratégies pour atténuer l’impact des changements climatiques, l’une des plus faciles à calculer. Mais il y a aussi des bémols, expliquent le Détecteur de rumeurs et Unpointcinq.

Une bactérie E. coli qui, plutôt que de nous rendre malades, se nourrirait de CO2 —plutôt que de sucres ou de gras. Ce qui pourrait être une façon inédite de réduire les émissions de gaz à effet de serre… à condition de trouver une façon de l’empêcher de s’attaquer en même temps aux êtres vivants les plus proches.