Navigation : numérique

Une nouvelle étude de l’Université James Cook avance que les restrictions toujours plus complexes de nombreux sites web en matière de sécurité des mots de passe mènent souvent à la frustration des utilisateurs et entraînent de mauvaises pratiques pour protéger les données et autres services normalement cachés derrière des portes numériques closes.

Le géant de l’informatique de Redmont veut se mettre au vert: Microsoft a annoncé jeudi son intention d’amener son bilan carbone à « zéro » d’ici 10 ans. Mieux encore, affirme l’entreprise, en utilisant des méthodes de captation des émissions polluantes et en améliorant son efficacité énergétique, Microsoft sera en mesure, d’ici 2050, « d’annuler son bilan carbone entier, depuis sa fondation en 1975 ».

Si l’on connaît tous certains aspects du web – et certainement pas ces aspects-là, voyons! –, une bonne partie de l’histoire du Web avec un grand W échappe au commun des mortels. Fort heureusement, Matthieu Dugal et Fabien Loszach ont entrepris de documenter ces anecdotes et autres péripéties historiques dans Wiki, gif et LSD – L’encyclopédie anecdotique du web, un ouvrage récemment paru aux éditions Cardinal.

Lors de pratiquement tous les achats en ligne, les informations personnelles d’un individu – son nom, sa date de naissance et son numéro de carte de crédit – sont stockées en format électronique dans le « nuage », un réseau de serveurs informatiques. Alors que plus de gens que jamais se tournent vers les achats en ligne, des chercheurs de l’Université du Missouri espère employer une nouvelle stratégie s’appuyant sur l’intelligence artificielle pour combattre le piratage et protéger les données.