Navigation : moustique

Santé
1

Une promesse venue du Nord dans la lutte au paludisme

Région fragile, le Grand Nord québécois a encore beaucoup à nous apprendre. Il possède une biodiversité unique dont pourraient même être extraites des molécules susceptibles de nous soigner… ou de soigner des populations lointaines, selon une récente découverte.

Science
0

Vers un contrôle génétique des espèces nuisibles?

Depuis bientôt 10 ans, des scientifiques testent en laboratoire des méthodes de génie génétique destinées à améliorer le contrôle des espèces nuisibles: le forçage génétique. Cette technique, qui consiste à introduire des mutations génétiques héréditaires dans une espèce donnée, est prometteuse en théorie, notamment pour éliminer des insectes transmettant des maladies, contenir des infections aux champignons ou pour contrôler des populations envahissantes de rongeurs, relève la revue Nature.

Santé
1

Réussira-t-on à vaincre la malaria?

Après les succès remportés à l’échelle mondiale dans la bataille contre la malaria, cette tendance positive a perdu son erre d’aller aux alentours de 2015 – à l’exception du Zanzibar, en Afrique de l’Est, où la maladie est notoirement rare.

Santé
1

Faut-il éradiquer un moustique pour combattre la malaria?

On a peut-être découvert une mutation qui permettrait de faire en sorte que toute une population de moustique ne soit plus capable de transmettre la malaria. Le problème, c’est qu’une fois que ce moustique modifié génétiquement aurait été répandu parmi ses congénères, ce seraient tous ses congénères qui finiraient peut-être par disparaître.

Science
1

Pousser les moustiques à l’autodestruction

Des chercheurs de l’Université de la Californie à Riverside ont mis au point des moustiques transgéniques qui expriment une enzyme spéciale, l’enzyme Cas9, dans leur lignée germinale – c’est-à-dire dans les caractéristiques génétiques qui seront transmises aux descendants.

Science
0

Zika: combattre le virus et la peur en même temps

Un virus, deux histoires de moustiques. Au Brésil, en dépit de toutes les rumeurs virales, athlètes et spectateurs des Olympiques n’ont pas du tout été troublés par les moustiques porteurs du zika. Tandis qu’en Floride, des citoyens s’opposent à un moustique génétiquement modifié qui pourrait contribuer à la lutte contre le zika.

Société
0

Les Jeux olympiques sous le stéthoscope

Le joueur de tennis canadien Milos Raonic n’ira pas à Rio. L’athlète a annoncé qu’il renonce à participer aux Jeux olympiques, qui s’ouvrent dans une semaine dans la métropole brésilienne, en raison de la présence du virus Zika et de divers problèmes de santé. Il n’est pas le seul sportif à craindre de tomber malade, alors qu’une nouvelle étude confirme toutefois que le risque de propagation de la maladie s’avère négligeable.