Navigation : mobilisation

Parler d’indépendance du Québec, mais autrement. La députée indépendante Catherine Fournier, qui avait claqué la porte du Parti québécois, au printemps 2019, en affirmant que la formation autrefois dirigée par René Lévesque n’était plus le véhicule idéal pour faire du Québec un pays, apporte une nouvelle pierre à son édifice souverainiste avec la publication du manifeste de son projet Ambition Québec.

Prédire les événements de l’année à venir est toujours un jeu difficile. Se projeter de 10 ans dans le futur, c’est courir un risque. Et pourtant, il y a des tendances qui, bien que noyées dans le flot quotidien de l’actualité, n’en sont pas moins très nettes. 

La situation à Hong Kong, où des manifestants pro-démocratie continuent de se mobiliser et de défier le gouvernement local étroitement lié au pouvoir chinois central, à Pékin, inquiète Michelle Bachelet, haut-commissaire des Nations unies aux droits de la personne. Au même moment, un calme relatif semble régner à l’aéroport international de la ville, après de nouveaux affrontements entre les contestataires et les forces de l’ordre.

Le fait que Greta Thunberg soit devenue à 16 ans une activiste environnementale ne doit pas être vu comme un exploit « parce qu’elle est autiste ». C’est peut-être l’autisme qui l’a aidée à devenir une activiste de renommée internationale.

Un nombre record d’enfants ont été vaccinés en 2017, soit 116,2 millions de jeunes, rapportent les Nations unies, qui mettent du même coup en garde contre les dangers d’éclosion de maladies contagieuses graves, alors qu’environ 20 autres millions d’enfants ne reçoivent pas les remèdes nécessaires.

Quatre épisodes, ces dernières semaines, révèlent que l’avenir de la vaccination se jouera peut-être devant des tribunaux… ou sur les réseaux sociaux. Et ces épisodes posent des questions sur la possibilité (ou non) d’établir un dialogue avec les éléments les plus extrêmes des groupes anti-vaccins.