Navigation : logiciels

Technologie
0

Des dictatures numériques sous surveillance

Bill Marczak n’est pas une star de cinéma ni un auteur célèbre. Pourtant, en novembre, le magazine Vanity Fair a publié un long portrait de ce jeune Américain, doctorant à l’université de Berkeley. Au cours de l’été 2016, il s’est distingué en révélant, avec plusieurs chercheurs, l’existence de Pegasus, un logiciel espion sophistiqué, capable de prendre le contrôle d’un iPhone à distance, à l’aide d’un simple lien envoyé par SMS, en exploitant des failles de sécurité. Conçu par une entreprise privée, ce logiciel avait été utilisé pour cibler un célèbre opposant au gouvernement des Emirats arabes unis, Ahmed Mansoor.