Navigation : jon gnarr

À la une
0

Pas de rappel pour le maire punk

« C’est un vote de protestation », a affirmé le professeur de science politique à l’Université de l’Islande, Gunnar Helgi Kristinsson, suite à la victoire du Best Party le 29 mai 2010 aux élections municipales de la capitale islandaise. Une protestation de longue haleine si 47 % des Islandais ont pressenti l’ex-maire de Reykjavik comme futur président du pays, d’après un sondage du quotidien Fréttablaðið en 2014.