Navigation : jerk

Théâtre / Cirque
0

Jerk – Dans la tête d’un meurtrier

« La poupée matérialise un antagonisme dramatique, celui d’un corps qui fait le lien entre l’érotisme et la mort. » La conceptrice Gisèle Vienne écrit ces mots dans le programme de la pièce de théâtre Jerk, donnant ainsi une signification lourde et troublante à des jouets d’enfant. C’est que Jerk, solo de marionnettiste, raconte l’histoire de Dean Corll, un tueur en série qui était reconnu pour offrir des bonbons aux enfants.