Navigation : fonte de la glace

La dernière survivante des « vieilles glaces » de l’Arctique est en train de disparaître. Ce n’est pas pour dire qu’il n’y aura plus de glace à brève échéance, mais cela signifie que la glace la plus résistante, celle qui se renforce d’hiver en hiver, est de moins en moins présente.

Dans l’Arctique, le dégel du pergélisol ne fait pas qu’émettre davantage de gaz à effet de serre en libérant le carbone qui était prisonnier du sol gelé. La matière organique ainsi libérée se déverse dans les cours d’eau, où elle perturbe le cycle de vie… et brunit l’eau.