Navigation : femelles

La présence de nerfs et de tissus érectiles, susceptibles de gonfler avec l’afflux sanguin, suggère même qu’une sensation de plaisir soit possible lors de l’accouplement. Un autre aspect de la vie des serpents rarement abordé en biologie…