Navigation : famine

La situation est de nouveau urgente au Sahel, dans la partie nord de l’Afrique, alors que des millions de personnes sont confrontées à un manque « critique » de nourriture et de moyens de subsistance vitaux, ont dénoncé lundi les Nations unies, qui déplore que le nombre de gens touchés par cette crise alimentaire a augmenté depuis un an, entre autres en raison de l’insécurité et de l’impact des changements climatiques.

La situation de la faim dans le monde s’améliore très lentement: quelque 113 millions de personnes se trouvaient toujours en situation d’insécurité alimentaire aiguë en 2018, en recul par rapport aux 124 millions de personnes dénombrées l’année précédente, révèle un rapport dévoilé mardi par l’Union européenne et deux organisations onusiennes visant à combattre la faim dans le monde.

L’avertissement est « sévère »: trois agences des Nations unies, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’UNICEF et le Programme alimentaire mondial, soutiennent que le temps presse pour sauver des centaines de milliers de vies en République démocratique du Congo (RDC).