Navigation : énergie

L’étude a permis d’établir que l’espèce miscanthus était la plus prometteuse, et les biocarburant produits à l’aide de cette plante pourraient permettre d’atteindre l’objectif de 110 milliards de litres par an, avec un coût sous les 1,50 $ le litre.

On savait que les abeilles, individuellement, étaient « porteuses » d’une petite charge électrique, mais ce serait la première fois, écrivent les chercheurs dans la revue iScience, qu’on mesure une charge « de groupe », du moins, de cette ampleur.