Navigation : cryptage

Les enquêteurs ont réussi à accéder sans l’aide d’Apple au contenu de l’iPhone d’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino (Californie), mettant ainsi fin lundi un bras de fer judiciaire et médiatique de plusieurs semaines avec la marque à la pomme.

Apple a réclamé lundi avec insistance la création d’une commission gouvernementale américaine sur le cryptage pour aider à résoudre l’impasse entre la sécurité nationale et la protection de la vie privée, un dossier qui a très fortement gagné en importance la semaine dernière après que l’entreprise eut refusé une demande de Washington pour déverrouiller un iPhone lié à l’un des tireurs de la fusillade de San Bernardino, en Californie.

Une injonction d’un tribunal exigeant d’Apple qu’elle aide le gouvernement américain à décrypter le téléphone verrouillé de l’un des attaquants de la fusillade de San Bernardino est en voie de devenir la pierre angulaire des efforts gouvernementaux visant à forcer les compagnies technologiques à contribuer aux enquêtes en matière de sécurité et de renseignement.