Navigation : chine

« Les tirs répétés de missiles, la rhétorique conflictuelle et les exercices militaires contribuent à « un cycle action-réaction négatif » alors que les tensions continuent d’augmenter, sans « aucune porte de sortie en vue » »

Pour réduire les tensions, les auteurs des travaux proposent des négociations bilatérales, la conception de systèmes d’alertes avancées pour prédire lorsque des incursions pourraient survenir, ou encore renforcer l’économie indienne pour contrer la domination chinoise.

Ce n’est pas la première fois que des objets de fabrication humaine créent de tels petits cratères : les troisièmes étages des fusées qui ont mené là-haut les astronautes d’Apollo 13, 14, 15 et 17, ont longtemps tourné autour de la Lune, avant de s’y écraser.

Si les participants continuent à penser, dans une majorité approchant des trois quarts (70 %), que les États-Unis sont la plus grande puissance militaire de la planète, la proportion des répondants jugeant que c’est plutôt la Chine, à 19 %, a plus que doublé depuis 2020