Navigation : catastrophes climatiques

Ce sont à présent plusieurs des grandes compagnies du monde, de la technologie jusqu’aux banques, qui admettent que les changements climatiques vont affecter négativement leurs affaires. Quoique quelques-unes, comme la pharmaceutique Eli Lilly, y voient une opportunité… avec l’augmentation des risques de maladies infectieuses.

On commence à se faire une idée des factures qu’apporteront les futures inondations causées par les changements climatiques, et elles seront salées: rien qu’en Europe, cela pourrait se traduire par au moins 0,4% du PNB dans moins d’un siècle, ou 80 fois plus qu’aujourd’hui.