Navigation : biomasse

La surpêche et les changements climatiques se mettent de concert pour troubler les eaux de notre planète. Entre hausse des températures, acidification et réduction des bancs de poissons, les océans ne peuvent plus livrer les ressources espérées par les humains.

Les rumeurs d’un déclin de la population d’insectes courent depuis une vingtaine d’années. Dans la recherche la plus fouillée à avoir été menée sur le terrain, des chercheurs allemands viennent d’évaluer que, sur la base d’un suivi de 150 sites différents dans leur pays, la perte de biomasse moyenne serait d’environ 50% sur 10 ans. Le nombre d’espèces aurait décliné du tiers.