Navigation : allergie

Avec l’homologation de vaccins contre la COVID, une partie de l’attention s’est déplacée vers les effets secondaires, ceux qui sont démontrés tout comme ceux que l’on craint. Comment départager le vrai du faux? À partir de quand faut-il s’inquiéter? Le Détecteur de rumeurs s’est penché sur la question.

Si la liste des problèmes associés à l’alcool est déjà longue, il en est un qui laisse plusieurs personnes sceptiques: une allergie à la bière que de nombreux consommateurs affirment avoir développée. Le Détecteur de rumeurs le constate: des chercheurs confirment que certains ingrédients utilisés dans la fabrication de la bière peuvent être en cause.

Des spécialistes québécois tentent d’aider les victimes d’allergies sévères en les exposant à des doses croissantes de la substance. Une stratégie qui ne fait pas encore l’objet de recommandations des organismes canadiens de santé, au contraire des États-Unis.

Vous avez les yeux rouges, le palais qui vous démange et vous êtes ensevelis sous une montagne de mouchoirs depuis le début de la saison de l’allergie à l’herbe à poux? Si vous vous êtes tournés vers internet, vous avez vu des articles affirmant que le miel local serait un remède efficace pour prévenir les symptômes d’allergies. Ce conseil tient-il la route?