Navigation : accords de minsk

Moscou et Kiev se sont mutuellement imputé mardi la responsabilité du regain de tensions observé ces derniers jours dans l’est de l’Ukraine, théâtre des accrochages les plus meurtriers depuis la mi-décembre.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a réaffirmé lundi la nécessité de s’en tenir aux accords de Minsk entre la Russie et l’Ukraine en dépit du regain de tension en Crimée.