Asmodee met la main sur Board Game Arena

0

L’éditeur de jeux de société Asmodee fait l’acquisition de la plateforme Board Game Arena (BGA). La société française, qui possède notamment des bureaux au Canada, sera ainsi propriétaire de la plateforme de jeux de société multijoueurs offrant un accès à un peu moins de 300 titres.

Dans une annonce transmise par voie de communiqué, l’éditeur rappelle que BGA compte quelque 5 millions de membres, dont 75% de non francophones. Les jeux offerts sont accessibles gratuitement, mais certaines fonctionnalités, dont les classements internationaux, sont payantes.

« Notre rapprochement avec Asmodee nous assure de bénéficier des moyens nécessaires pour poursuivre la croissance de BGA dans le futur, et remplit une condition sine qua non pour nous: que BGA soit gérée par des fans absolus de jeux de société dont le cœur d’activité est le jeu », ont ainsi déclaré Grégory Isabelli et Emmanuel Colin, cofondateurs de Board Game Arena.

La plateforme compte déjà plusieurs titres bien connus d’Asmodee, dont CarcassonneJaipur, ou encore 7 Wonders.

L’acquisition, plaide Asmodee, permettra « d’accélérer la mise en ligne de ses jeux attendus par les joueurs et accroître la notoriété de BGA auprès du grand public ».

Les politiques tarifaires demeureront inchangées sur Board Game Arena, assure l’éditeur français et nouveau propriétaire.

L’enthousiasme pour les jeux de société, et notamment les plateformes de jeu en ligne, dont BGA, a largement augmenté en 2020, en raison de la pandémie et des différentes confinements imposés un peu partout dans le monde.

Abonnez-vous à l’infolettre!


Autres contenus:

En voir de toutes les couleurs avec Azul

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre