Séance de test – Les écouteurs sympathiques de Padmate

0

Toutes les entreprises à saveur technologique semblent vouloir produire leur gamme d’écouteurs sans fil, de nos jours, et l’entreprise chinoise Padmate n’est pas en reste. Voilà donc que l’on nous propose les PaMu Slide Mini et les PaMu Unique, deux types d’écouteurs qui n’en sont en fait qu’un seul.

Devant la déferlante de produits qui en finissent tous par se ressembler un peu, on peut comprendre la volonté d’une compagnie de vouloir se créer sa propre « niche ». Pour Padmate, cette distinction semble passer par des « couvertures » ou des « enveloppes » dont on peut affubler le boîtier des écouteurs PaMu Unique. Il s’agit en fait de petit « tapis » aux embouts magnétiques, dont l’utilité principale est surtout d’empêcher le boîtier, de forme cylindrique et ne comptant pas vraiment d’aspérités, de se mettre à rouler et, éventuellement, de tomber par terre quelque part.

Les consommateurs les plus éclairés se demanderont directement pourquoi le boîtier des PaMu Unique a été pensé sous la forme d’un cylindre; à l’exception de créer littéralement un besoin pour ces « couvertures » interchangeables, dont on se contre-fiche bien honnêtement de la couleur ou du motif – il s’agit d’un simple boîtier, après tout –, on ne peut imaginer pourquoi des ingénieurs consacreraient du temps à créer une telle chose… ou pourquoi on en ferait un argument de vente pour les écouteurs.

Et pourtant, les écouteurs eux-mêmes proposent un son de bonne qualité. La synchronisation avec l’appareil diffusant de la musique – un téléphone intelligent, dans le cas qui nous préoccupe – fut fragile, au départ, une fois cette étape franchie, il n’y avait rien à redire sur le fonctionnement des deux écouteurs boutons. Bon, le niveau de basse laissait à désirer, mais cela semble être le lot de tous les écouteurs qui non seulement n’enveloppent pas l’oreille, mais qui ne bouche pas non plus entièrement le conduit auditif. Ne parlons pas non plus de l’option « antibruit », mais les caoutchoucs situés au bout des écouteurs permet d’éviter de craindre que ceux-ci ne tombent en cas de mouvement brusque, comme cela est un peu le cas avec les FreeBuds 3, de Huawei.

Non, il faut franchement se demander pourquoi un consommateur le moindrement réveillé voudrait acheter les PaMu Unique… surtout que les PaMu Slide Mini sont exactement le même modèle d’écouteurs, mais avec plutôt un boîtier de taille réduite qui a comme avantage de ne pas partir seul à l’aventure, et qui coûte moins cher! Vraiment, c’est à n’y rien comprendre.

S’il est nécessaire de se procurer des écouteurs sans fil à un prix franchement raisonnable, bref, les PaMu Slide vont certainement accomplir le travail de façon relativement efficace. Et au diable la personnalisation de ce qui n’est, en fait, qu’une coque de plastique faisant aussi office de chargeur.


Autres contenus:

Contaminer les jeunes avec de l’information en santé grâce à TikTok

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre