Une nouvelle saison record pour BIXI

0

BIXI, le vélo en libre-service, termine sa saison 2019 avec une nouvelle série de records. Selon l’organisation, le nombre de déplacements a bondi d’environ 8% par rapport à l’an dernier. Depuis cinq ans, l’achalandage a en fait pratiquement doublé, tandis que les ventes ont décollé de 310%.

Dans un communiqué publié jeudi, alors que la saison a pris fin avec l’arrivée précoce des conditions hivernales, BIXI Montréal mentionne que plus de 5,8 millions de déplacements ont été enregistrés, cette année, ce qui comprend à la fois les abonnements et les déplacements à la carte. Ces cinq dernières années, l’achalandage du service a crû de 80%.

« Nous visons sans cesse à être l’acteur de mobilité urbaine le plus accessible, innovant, incontournable et offrant la meilleure expérience client », affirme Marie Elaine Farley, présidente du conseil d’administration de BIXI Montréal. « Les résultats exceptionnels de BIXI nous encouragent à poursuivre sur une lancée qui nous permet d’envisager le meilleur pour les années à venir. BIXI était un projet visionnaire et ambitieux qui aujourd’hui plus que jamais démontre sa valeur par l’atteinte de ses objectifs, autant sur le plan du succès populaire que de l’avancement technologique. »

Dans le cadre de la saison 2019, BIXI a ajouté 60 nouvelles stations, 1000 vélos, ainsi que 2625 points d’ancrage, en plus d’étendre son service dans six nouveaux arrondissements de la métropole, soit Lachine, Saint-Laurent, Montréal-Nord, Anjou, Saint-Léonard et Pointe-aux-Trembles. L’an prochain, des ententes signées avec les villes de Laval et Ville Mont-Royal doivent permettre de poursuivre l’expansion du réseau de stations.

« Encore une fois cette année, l’ampleur de l’affection que vouent les Montréalaises et les Montréalais à BIXI s’est confirmée. L’appétit de la population pour le transport actif est indéniable et nous sommes fiers de travailler avec BIXI pour lui offrir un service efficace, qui rejoint davantage d’arrondissements et qui est bien de son temps, comme le démontre le succès obtenu par les nouveaux BIXI électriques. Notre lutte contre les changements climatiques devra notamment se traduire par des modifications de nos habitudes de transport. Le transport actif, à l’image du transport collectif, est au cœur de nos priorités. Nous sommes convaincus que les prochaines années de BIXI seront fastes et nous serons à ses côtés pour soutenir ses projets et assurer leur succès », a pour sa part souligné la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

BIXI a effectivement mis en service de nouveaux vélos électriques, dans la foulée de l’arrivée des engins JUMP, une filiale d’Uber, qui sont également électriques. Selon BIXI, l’utilisation moyenne des vélos électriques a dépassé celle des vélos « classiques ». Chaque déplacement sur ce nouveau genre de vélo en libre-service est accompagné d’un frais supplémentaire de 1$.

Au cours de la plus récente saison, 7250 étaient disponibles dans 611 stations à Montréal, mais aussi à Longueuil, Ville Mont-Royal, Laval et Westmount.


Autres contenus:

Améliorer l’apprentissage en échouant 15% du temps

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre