Le joyeux brique-à-brac de Lego Movie 2: The Second Part

1

Aussi charmant (quoiqu’un peu plus décousu) que le premier volet, The Lego Movie 2: The Second Part, la suite du succès surprise de 2014, débarque dès aujourd’hui sur les tablettes en 4K, Blu-ray, DVD et vidéo sur demande.

The Lego Movie 2: The Second Part prend place cinq ans après les événements du premier film, qui se terminait sur l’arrivée des Duplo, une race extraterrestre aussi mignonne que destructrice. Renommée Apocalypseburg, la ville de Bricksburg a durement souffert durant ces années de conflit, et ce paradis où « tout était génial » il n’y a pas si longtemps est maintenant jonché de tas de briques de construction lui donnant des airs de Mad Max. Toujours aussi naïf et optimiste, Emmet est la cible de railleries parce qu’il a du mal à s’adapter à cette nouvelle réalité, mais lorsque cinq de ses amis sont enlevés par les Duplo, il n’hésitera pas à braver les régions étranges et inconnues se trouvant « au-delà de la porte du sous-sol » afin de se rendre dans la galaxie des envahisseurs, et venir en aide à ses compagnons.

La pochette du boîtier

Tandis que le scénario du premier film opposait ceux qui suivent à la lettre le plan inclus dans la boîte à ceux qui préfèrent assembler leur propre création, The Lego Movie 2: The Second Part s’appuie plutôt sur le choc entre l’imaginaire ténébreux d’un adolescent et celui, beaucoup plus coloré, d’une fillette, un fil conducteur moins porteur, et surtout moins pertinent par rapport à l’univers des célèbres briques de construction. Tout en multipliant les références à la culture populaire (avec, en vrac, des apparitions de Gandalf, du TARDIS, de Ruth Bader Ginsberg ou de Bruce Willis dans un conduit d’aération), cette suite s’adresse avant tout à un jeune public, avec sa demi-douzaine de numéros musicaux et sa morale simpliste, contrairement au volet précédent, qui a su séduire bon nombre d’adultes.

Ce monde entièrement composé de briques Lego, que ce soit les maisons, les véhicules, les nuages de sable, la fumée, ou même les liquides, constitue encore une fois le clou du spectacle, et les animations dans The Lego Movie 2: The Second Part n’ont rien perdu de leur superbe. Les textures de plastique, les lignes de moulage au beau milieu des cheveux d’Emmet, la peinture écaillée des costumes ou l’usure générale s’affiche dans des rendus si réalistes qu’on a l’impression de se trouver en face d’animation en « stop motion », même s’il s’agit d’images de synthèse par ordinateur. Une séquence très drôle tournée en film montre les affres d’une figurine Lego coincée pendant des semaines sous la laveuse. Même le générique de fin, visuellement très inventif, vaut la peine d’être regardé.

Image tirée du film

La plupart des comédiens du premier Lego Movie reprennent leurs rôles, à commencer par Chris Pratt qui, en plus d’Emmet, interprète aussi Rex Dangervest, une caricature des héros d’action des années 1980. On retrouve avec plaisir Elizabeth Banks (Wyldstyle), Alison Brie (Unikitty), Nick Offerman (Metalbeard) et surtout Will Arnett, dont le Batman sombre et torturé est encore aussi hilarant. Channing Tatum et Jonah Hill reprennent leur duo comique, composé de Superman et Green Lantern. Tiffany Haddish (Night School) prête sa voix à la reine Watevra Wa’Nabi, la souveraine de la galaxie de Duplo, et la désopilante Maya Rudolph joint la distribution pour jouer la mère de Finn et Bianca, les deux enfants se disputant à travers leurs Lego.

L’édition Combo Pack inclut les versions théâtrale et « sing-along » de The Lego Movie 2: The Second Part sur Blu-ray et DVD, et contient un code donnant accès à une version numérique. En plus d’une dizaine de scènes retirées du montage et d’une piste de commentaires livrée par le réalisateur Mike Mitchell, les auteurs Phil Lord et Christopher Miller et la directrice de l’animation Trisha Gum, le matériel supplémentaire propose un Making Of d’une dizaine de minutes, un court-métrage d’animation intitulé Emmet’s Holiday Party, ainsi que le vidéoclip officiel de la chanson-thème « Super Cool », interprétée par le musicien Beck.

Même s’il est un peu moins bon que le volet précédent, The Lego Movie 2: The Second Part continue d’utiliser les fameuses briques de construction pour célébrer la créativité, et ce film d’animation a tout ce qu’il faut pour amuser et divertir le jeune public.

6.5/10

The Lego Movie 2: The Second Part

Réalisation : Mike Mitchell

Scénario : Phil Lord, Christopher Miller et Matthew Fogel

Avec : Chris Pratt, Elizabeth Banks, Will Arnett, Tiffany Haddish, Alison Brie et Maya Rudolph

Durée : 107 minutes

Format : Combo Pack (Blu-ray + DVD + copie numérique)

Langue : Anglais, français, espagnol et portugais


Autres contenus:

Rembobinage #10: Lego Movie et Lego Batman

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique The Lego Movie 2: The Second Part - Patrick Robert

Répondre