La pagaille reprend en DVD pour Papa ou maman 2

0

Si les airs de déjà vu ne vous importent pas, vous aurez bien du plaisir avec la suite de Papa ou maman, beau succès au box-office français, qui reprend à quelques détails près toutes les simagrées du premier film.

Ni meilleure ni moins bonne, la délirante comédie ramène pratiquement toute la bande autant devant que derrière la caméra et souffre d’ordre général des mêmes forces et des mêmes faiblesses. Après tout, tel un film hollywoodien, le long-métrage s’amuse à rejouer toute la formule à la lettre au point de s’éloigner de ses meilleures folies, l’amenant rapidement vers des territoires franchement trop prévisibles et convenus.

Pour se rappeler la rengaine, Papa ou maman racontait la bataille infernale d’un père et d’une mère pour ne pas obtenir la garde de leurs enfants durant la séparation. Maintenant, si deux ans ont passés, leur divorce semble calculé au quart de tour, mais, comme on s’en doute, la situation finira par déraper.

Entre le fait d’habiter l’un en face de l’autre dans une maison similaire en effet miroir, et le désir d’avoir une relation saine avec un nouveau conjoint ou une nouvelle conjointe, on trouve ici un filon fortement intéressant dans la proximité dont ils ne semblent pas capables de se départir, donnant droit à plusieurs éclairs de génie d’absurdité. Si l’on force encore à l’usure les traits des personnages secondaires, les enfants sont encore fort amusants dans leurs rôles alors que la complicité de Marina Foïs et Laurent Lafitte est indéniable dans le rôle des ex-époux.

Encore réalisé par Martin Bourboulon, on y trouve à nouveau une mise en scène dynamique qui reprend également le plan séquence d’ouverture. Sauf qu’au final, dans une chute qu’on voit venir à cent à l’heure, exception faite de quelques virages mélodramatiques inutiles, on regrette un peu d’avoir passé trois heures de film pour en arriver à une conclusion aussi simpliste, surtout qu’on ne semble pas toujours pleinement assumer ses ressorts les plus humoristiques.

Néanmoins, Papa ou maman 2 fait le travail. Certes, il ne gagne rien en originalité, mais il a bien des idées (pas toujours bien développées) ce qui ne ferait pas de tort à le voir se faire exporter à l’étranger. Disons qu’entre des mains expertes, comme un Judd Apatow, disons que les Américains pourraient avoir bien du plaisir avec un tel concept! À condition de ne pas trop se piétiner dessus comme Nancy Meyers et son décevant It’s Complicated!

5/10

Papa ou maman 2 est disponible en DVD via TVA films depuis le mardi 6 juin dernier.

Partagez

À propos du journaliste

Jim Chartrand

Jim Chartrand est bachelier de l'Université de Montréal en Études cinématographiques. Il gère également un département Superclub d'une succursale Vidéotron. Et il adore la culture avec le plus grand C que vous pouvez imaginer. En fait, s'il n'avait pas autant de fatigue de sa sage vie remplie, il consommerait encore davantage de ces nombreuses drogues de l'art et du divertissement pour mieux vous en parler. Puisque avouons-le, rien ne lui fait plus plaisir que de conseiller et guider les autres, même si ses avis ne font pas toujours l'unanimité. Il se fait donc un plaisir semaine après semaine de vous offrir des textes sur tous plein de sujets qui le passionnent entre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et...

Répondre