La livraison de colis continue de rapporter à Postes Canada

0

Postes Canada a annoncé lundi un résultat avant impôt de 44 millions de dollars au premier trimestre, un résultat qu’elle attribue à la croissance du secteur des colis, un domaine alimenté par la popularité toujours plus importante des achats en ligne.

Dans une note d’information publiée par voie de communiqué, la société d’État indique qu’elle demeure la première compagnie en importance pour la livraison de paquets et autres biens du genre. Elle mentionne par ailleurs que « la croissance des volumes du secteur Colis, en hausse de 12,5 % au premier trimestre de 2017 par rapport à la même période l’an dernier, nourrit le dynamisme avec lequel Postes Canada a réussi à gagner de nouveaux clients et à livrer une quantité record de colis en 2016, surtout pendant la période des Fêtes ».

Toujours selon l’entreprise, les revenus provenant du secteur Colis ont augmenté de 45 millions (10,8 %) au cours du premier trimestre et les volumes ont augmenté de plus de six millions d’articles (12,5 %), par rapport à la même période en 2016.

Du côté du secteur Courrier transactionnel, soit principalement l’envoi de lettres, de factures et de relevés, la saignée se poursuit: le nombre total d’envois a chuté de 56 millions d’articles, soit une baisse de 5,9% au premier trimestre, par rapport à la même période, l’an dernier. Ce recul a provoqué une baisse des revenus de 32 millions, ou 3,8%. Le coupable? L’utilisation croissante des solutions numériques, autant du côté des particuliers que des entreprises.

« Le recul des volumes de courrier constitue l’un des grands défis que Postes Canada doit relever, en plus de ses obligations au titre du régime de retraite, de ses coûts de main-d’œuvre et de la nécessité d’investir dans son réseau et le service à la clientèle », précise par ailleurs l’entreprise.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre