The Return of Doctor Mysterio: Doctor Who et les superhéros

1

Patrick Robert

En attendant la dixième saison de Doctor Who qui se fait désirer, les amateurs de l’excellente série de science-fiction peuvent maintenant se procurer The Return of Doctor Mysterio, le spécial de Noël de l’émission.

La pochette du coffret

Le 24 décembre 1992, le Docteur installait une machine sur le toit d’un gratte-ciel de New York afin de réparer le paradoxe temporel causé dans l’épisode The Husbands of River Song, lorsqu’il a fait la rencontre de Grant, un enfant de huit ans qui l’a pris pour le Père Noël. Pensant qu’il s’agissait d’un médicament, le garçon enrhumé a avalé la pierre rouge qui devait alimenter l’engin, ce qui lui donna des pouvoirs dignes d’un super-héros. Vingt-quatre ans plus tard, alors qu’il est de retour dans la métropole américaine pour enquêter sur une race extraterrestre s’apprêtant à envahir la Terre, le Docteur aura l’aide d’un mystérieux justicier, surnommé The Ghost. Bien qu’il ait promis de ne jamais utiliser ses pouvoirs, se pourrait-il que Grant se cache derrière le masque du héros anonyme?

Le spécial de Noël est une véritable tradition chez Doctor Who, mais pour une fois, Londres peut dormir tranquille, puisque l’invasion extraterrestre du Return of Doctor Mysterio prend place à New York, ville par excellence des super-héros. S’ouvrant sur les cases d’une bande-dessinée, cet épisode signé Steven Moffat puise un peu moins dans l’esprit des Fêtes, et constitue surtout un bel hommage aux « comics » de l’âge d’or. Les amateurs apprécieront beaucoup son récit, qui multiplie les références à Superman ou Batman, et se moque au passage des clichés du genre, comme la double identité ou les problèmes que peuvent engendrer une vision aux rayons X à l’adolescence. Le Docteur ira même jusqu’à citer Spider-Man (With great power comes great responsibility), pour le plus grand plaisir des nerds de ce monde.

Il suffit de voir Peter Capaldi dessiner des lunettes sur le visage de Superman et s’exclamer qu’il s’agit de Clark Kent, comme s’il était le premier à faire cette découverte, pour comprendre comment, en alternant entre l’émerveillement d’un enfant et le côté mordant d’un vieux grincheux, le comédien livre un Docteur aussi complexe qu’attachant. The Return of Doctor Mysterio marque également le retour de Matt Lucas dans la peau du très étrange androïde Nardole. Justin Chatwin (War of the Worlds, Shameless) s’acquitte à merveille du double rôle de Grant/The Ghost. Interprété par Charity Wakefield, le personnage de Lucy Fletcher, une journaliste travaillant non pas pour le Daily Planet mais bien pour le Daily Chronicle, est clairement calqué sur celui de Lois Lane.

Les effets spéciaux du Return of Doctor Mysterio sont d’une qualité étonnante, surtout pour une production du petit écran. Genre de croisement entre ceux de Superman et de Batman, le costume noir du Ghost, avec sa cape, son G rouge sur la poitrine et son masque protégeant l’identité réelle du héros, est somme toute assez générique, mais les scènes montrant le personnage voler à travers les gratte-ciels de Manhattan sont convaincantes. Sortes de cerveaux dotés d’une paire d’yeux, le design des extraterrestres est simple mais efficace, et les humains ayant été « greffés » ont le visage diagonalement coupé en deux, ce qui permet plusieurs trucs visuels rigolos, comme lorsque les deux moitiés sont mal emboitées par exemple.

L’édition de The Return of Doctor Mysterio maintenant disponible contient l’épisode d’une heure trois minutes sur un seul disque. Même la version DVD propose une bonne quantité de matériel supplémentaire. Intitulée A New Kind of Hero, une première revuette d’une dizaine de minutes compare le genre de héros qu’est le Docteur aux super-héros classiques de Marvel et DC. Un making of d’une trentaine de minutes qui nous entraîne dans les coulisses du tournage et propose des entrevues avec les comédiens et l’auteur de l’épisode complète le menu.

Depuis quelques années, les super-héros sont littéralement partout, et cette folie s’empare maintenant de Doctor Who avec The Return of Doctor Mysterio, un spécial de Noël qui devrait rapidement devenir un (autre) classique de la série.

8.5/10

Doctor Who: The Return of Doctor Mysterio

Réalisation : Edward Bazalgette
Scénario : Steven Moffat
Avec : Peter Capaldi, Matt Lucas, Justin Chatwin, Charity Wakefield et Tomiwa Edun
Durée : 63 minutes
Format : DVD (1 disque)
Langue : Anglais seulement (avec sous-titres anglais)

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique Doctor Who: The Return of Doctor Mysterio [DVD] - Patrick Robert

Répondre