Gain de performance appréciable à la Ville de Montréal

0

Hugo Prévost

L’administration Coderre a dévoilé mardi les résultats analysés de 148 indicateurs de performance pour l’année 2015, et estime avoir réussi à réaliser des gains de l’ordre de 10 %. 

« Pour une deuxième année consécutive, nous publions les résultats analysés de nos indicateurs de performance. Rappelons qu’à travers cette démarche, notre objectif est de mieux servir les citoyens et d’améliorer la performance organisationnelle de la Ville de Montréal », mentionne Pierre Desrochers, président du comité exécutif.

Ce dernier ajoute que Montréal « contrôle mieux ses dépenses » et que la « qualité et l’efficience » des opérations s’est également améliorée, tout en précisant « qu’il reste du travail à faire ».

« La transformation de la Ville de Montréal repose sur la transparence et l’utilisation accrue des nouvelles technologies. Cette volonté de transparence fait en sorte que les citoyens ont accès aux données et aux informations en lien avec les résultats analysés de chacun des indicateurs de performance par le biais de notre site web Vue sur les indicateurs de performance », déclare de son côté Harout Chitillian, vice-président du comité exécutif responsable de la réforme administrative et des technologies de l’information.

Selon les informations publiées par voie de communiqué, 61% des indicateurs de performance de Montréal présentent des résultats supérieurs ou équivalents à la médiane des villes comparables du REMC, soit Calgary, Montréal, Ottawa, Toronto et Winnipeg.

Parmi les domaines où Montréal présente de meilleurs résultats, on compte les coûts totaux du traitement de l’eau potable et des eaux usées, le plus grand nombre de documents en bibliothèque par habitant et le nombre de personnes blessées lors d’incendies résidentiels pour 100 000 habitants.

« À plusieurs égards, nous avons amélioré la qualité et l’efficience de nos opérations. Dans plusieurs secteurs, nous sommes en mesure d’offrir le meilleur service possible aux citoyens et au meilleur coût. À certains endroits, la métropole se classe parmi les villes les plus performantes au Canada », poursuit M. Desrochers.

« Il y a également des enjeux qui demeurent dans certains domaines d’affaires. Le fait de mesurer nous permet d’intervenir rapidement dans les domaines où l’on constate un potentiel d’optimisation. Des actions visant à redresser la situation sont déjà réalisées depuis le début de l’année 2016 ou sont présentement en cours de réalisation. Nous sommes en mode d’amélioration continue », conclut-il

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre