Décembre, le Noël de Québec Issime: comme des cartes de Noël vivantes

0

Nathalie Lessard

Pour une 13e saison consécutive, l’incontournable à très grand déploiement du temps des Fêtes, Décembre, le Noël de Québec Issime, revient charmer petits et grands. Depuis le premier lever de rideau en 2003, les critiques sont unanimes à louanger ce spectacle incomparable. À nouveau cette année, ce rendez-vous empreint de souvenirs et d’émotions touche l’enfant qui sommeille en chacun de nous. Invitation à la féerie.

Mi-décembre, le temps est gris, le climat à l’échelle planétaire est morose, les premiers flocons garants d’un Noël tout blanc tardent. Dame Nature boude (ou se réchauffe malgré elle), qu’à cela ne tienne! L’instant d’une soirée, alors que les personnages du petit village sous l’immense sapin vert prennent vie, la magie opère et adresse un joli pied de nez à l’austérité. Vive les joies d’hiver!

Dans un tourbillon de danses et de chants envoûtants, la troupe de Décembre nous fait revivre les moments marquants des Noëls d’antan et d’aujourd’hui et toutes les figures légendaires de la saison magique prennent part à cette fête grandiose. Elfes, lutins, bonhomme Hiver, Fée des étoiles, père Noël aux bras chargés de joujoux, petite Fille aux allumettes, rois mages, Divin Enfant, Martin de la Chasse-Galerie, incarnés par une trentaine d’artistes affublés de costumes plus colorés et éblouissants les uns que les autres, s’activent au cœur de décors époustouflants. On est sous le charme.

Au gré des 12 tableaux féeriques – tantôt une crèche ou un atelier de lutins, tantôt une forêt enneigée ou une maisonnée au jour de l’An – la troupe talentueuse égrène les airs populaires à la grande joie d’un public envoûté. On rit, on chante, on pleure… on a tous 7 ans et on croit au père Noël. Du moins, on a envie d’y croire et ça fait du bien.

Le spectacle haut en couleur est présenté au théâtre Maisonneuve de la place des Arts jusqu’au 30 décembre.

Partagez

À propos du journaliste

Avatar

Répondre