Navigation : Littérature

Roman Deux hommes assis brandissent des pancartes portant sur l'affaire Mt. Gox.
0

Vendre son âme en bitcoins, un scandale à la fois

La réputation du journaliste Jake Adelstein n’est plus à faire. Après le fantastique Tokyo Vice, qui levait le voile sur l’étrange univers du journalisme au Japon, et Le Dernier des yakuzas, sur la célèbre mafia nippone, voilà que le reporter, auteur et maintenant prêtre zen (!) revient sur l’histoire Mt. Gox et la ruée vers les bitcoins, dans J’ai vendu mon âme en bitcoins, paru aux éditions Marchialy.

À la une Un homme barbu souriant
1

La vie en gros, le plaidoyer anti-grossophobie

La société est discriminatoire envers les personnes grosses, non seulement ce qui concerne leur précarité économique, ou encore leurs chances de décrocher un emploi, par exemple, mais elle semble carrément conspirer pour nuire à leur existence même. Publié chez Somme Toute, l’essai La vie en gros – Regard sur la société et le poids, écrit par Mickaël Bergeron, constitue un rappel essentiel de cette discrimination qui n’a pas lieu d’être.

Bande dessinée
1

Grass Kings, Tome 2: les herbes rouges

Bien que son intrigue délaisse la confrontation directe pour prendre une tournure un peu plus intimiste, les amateurs de Grass Kings, le polar rural de Matt Kindt et Tyler Jenkins, voudront certainement se procurer le second tome de cette série, aux relents de True Detective et de Steinbeck…

Essais Un homme devant un lutrin livre un discours.
0

Pourquoi le monde n’existe pas – Casser la coquille du virtuel

«Il n’y a pas de recherches sérieuses sur l’activité criminelle de la Silicon Valley, c’est une attaque des États-Unis et de la Chine et nous n’y répondons pas», a affirmé le philosophe allemand Markus Gabriel au quotidien El País le 1er mai. Son essai Pourquoi le monde n’existe pas parut à Berlin en 2013 vulgarise une nouvelle philosophie : le nouveau réalisme.

À la une
2

Sarcellopolis, la ville comme si vous y étiez

Le livre ne paie pratiquement pas de mine. Réimprimé sur du papier sans éclat, auquel on a rajouté une simple couverture cartonnée sans fioritures, le roman donne l’impression d’être une oeuvre parmi tant d’autres. Et pourtant, Sarcellopolis, écrit par Marc Bernard en 1963 et récemment réédité aux éditions Finitude, est un petit bijou de la littérature contemporaine.

Bande dessinée
2

Green Class: en vert en contre tous

Quand un groupe d’étudiants canadiens partis en excursion dans les bayous de la Louisiane se retrouve coincé au beau milieu d’une épidémie inconnue et dévastatrice, le résultat est Green Class, une nouvelle série fort prometteuse signée Jérôme Hamon et David Tako.

Bande dessinée
1

Bienvenue à l’usine, une visite teintée de gris

Ah, le travail! C’est la santé, disent les uns. C’est un mal nécessaire pour mettre du beurre sur les épinards, diront les autres. Dans Bienvenue à l’usine, sorte de mise en abîme sur le capitalisme et le travail répétitif et déshumanisant, le dessinateur Bertine propose un portrait en demi-teinte de ces créatures de l’ère industrielle.