Un message radio intersidéral à tous les 16 jours

0

Une grande équipe de chercheurs travaillant au Canada ont découvert des preuves de l’existence d’un sursaut radio rapide possédant un cycle stable de 16 jours. L’équipe a publié une étude décrivant leurs résultats sur le serveur de prépublication arXiv.

Les sursauts radio rapides sont, comme leur nom le suggère, de brèves émissions radio qui sont détectées apr des scientifiques écoutant les signaux provenant de l’espace. Ils apparaissent de façon aléatoire pendant une très brève période, ce qui les rend difficiles à détecter et très difficiles à étudier. L’un d’entre eux a été observé en 2007; depuis ce temps, plusieurs autres ont été observés, mais seulement une dizaine d’entre eux semblent se répéter. Dans le cadre des nouveaux travaux, les chercheurs ont observé la première instance d’un sursaut radio rapide qui se répète selon un cycle stable.

Malgré d’importants efforts, les scientifiques ne connaissent pas la source de ces sursauts, et planchent sur des théories – certains suggèrent qu’il s’agit seulement du bruit créé lorsque deux étoiles entrent en collision. Certaines autres hypothèses, présentées par des non professionnels, parlent de messages envoyés par des extraterrestres.

Lors de leurs observations, les astronomes canadiens ont réussi à retrouver quelque 400 observations effectuées à l’aide du radiotélescope utilisé dans le cadre du Canadian Hydrogen Insensity Mapping Experiment, et ont déterminé que le sursaut radio se répétait selon un cycle de 16 jours. Les signaux ont été observés environ une fois l’heure, pendant quatre jours, puis cesser, avant de reprendre, 16 jours plus tard.

Le côté répétitif porte à croire que la source pourrait être un corps céleste en orbite autour d’une étoile, ou d’un autre corps céleste. Mais cela n’explique pas comment un corps céleste pourrait transmettre de tels signaux sur une base régulière. Une autre possibilité est que des vents stellaires propulsent ou bloquent de tels signaux à partir d’un corps situé derrière eux. Ou il pourrait s’agir d’une source se trouvant sur un corps en rotation.

Les chercheurs ont malgré tout pu situer, approximativement, l’endroit d’où provient ce sursaut radio: une galaxie spirale se trouvant à environ 500 millions d’années-lumière de notre propre galaxie. Selon eux, de futurs développements technologiques pourraient être en mesure de permettre de mieux situer les objets qui transmettent les sursauts, et peut-être révéler la façon dont les signaux sont créés.


Autres contenus:

Regarder le Soleil en face

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre